Michael Tolliver est Vivant (chroniques de SF n°7) de Armistead Maupin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Michael Tolliver est Vivant (chroniques de SF n°7) de Armistead Maupin

Message par vampiresse le Mar 9 Déc - 19:20



Mot de l'éditeur:


Ce roman inédit signe le grand retour d’Armistead Maupin. C’est la suite des Chroniques de San Francisco qui se sont vendues à des millions d’exemplaires dans le monde entier. Avec ce mélange de drôlerie, de légèreté et de gravité qui est sa marque de fabrique, Maupin clôt cette extraordinaire « aventure littéraire » dans ce septième et dernier épisode.
Michael Tolliver est vivant. Ses amis se sont perdus dans l’excès ou sont morts du SIDA. Lui a survécu à tout. Il a rencontré Ben, l’amour de sa vie. Mais sa famille se refuse toujours à accepter son homosexualité. Lorsque la mère de Michael tombe malade, c’est pourtant lui qu’elle appelle à ses côtés en Floride. À San Francisco, sa mère spirituelle, Anna Madrigal, tombe dans le coma. Il est alors confronté à un dilemme : doit-il accompagner cette mère qui l’a tant rejeté dans ses derniers instants ou rester auprès d’Anna ?
Les six premiers volumes décrivaient le San Francisco mythique des années 70 et 80, terrain de toutes les expériences amoureuses et sexuelles. Le dernier épisode est plus mature. Vingt ans après, l’insouciance s’est envolée, le SIDA est passé par là, mais Maupin a conservé son sens de l’humour et de la dérision.


J'ai décidé de poster sur ce dernier épisode, car c'est une sortie récente (cette année) de plus ce livre clos la saga des Chroniques de San Francisco, que j'ai beaucoup appréciée. Faire un post sur ce tome n'est pas absurde car celui ci se démarque radicalement du reste de la série. La fin du tome précédent (Bye Bye Barbary Lane) nous laissait en attente, et j'ai eu la chance de ne pas avoir a attendre étant donné que le dernier tome était déjà sorti. Alors que vous dire, si ce n'est que j'attendais beaucoup de ce dernier tome, censé clore la saga de Maupin. Malheureusement le roman n'est pas vraiment a la hauteur de mes espérances. Déjà la narration est totalement différente. L'auteur semble avoir souhaité changer un peu mais on perd l'âme des premiers tomes. En effet la narration se fait à la première personne et uniquement par le personnage de Michael Tolliver, personnage central certes mais pas non plus l'unique de la saga. Les chapitres ne sont plus comme des minis nouvelles ne se liant entres elles qu'a la fin, non dans cet épisode les chapitres se suivent comme dans un roman classique. Il n'y a pas non plus vraiment d'intrigue comme dans les autres tomes, on note d'ailleurs que cet épisode est bien plus court que les précédents. Enfin sans pour autant dévoiler l'intrigue on découvre avec déception que l'auteur n'apporte pas de réel épilogue a la saga. On reste alors avec nos questions, et avec un sentiment de vide et de déceptions.
avatar
vampiresse
La maternelle
La maternelle

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum