Lolita, de Vladimir Nabokov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Lolita, de Vladimir Nabokov

Message par Evelyne le Mar 29 Jan - 23:22



"Lolita" est un traité d'accouchement sans douleur de la langue. D'une richesse infinie, inépuisable. Ce que Nabokov a suggéré avec une infinie patience : "Cela peut paraître incroyable, mais il est possible que tout le monde ne se souvienne des premières lignes de Lolita... Notez que, pour obtenir l'effet d'une tendresse rêveuse, les "I" et le "t" ainsi que tout le nom d'ailleurs doivent être "ibérisés"." Lolita est donc une traversée de la Joven Dolorès ou de la Petite Douleur ... Nabokov a parfaitement évalué ce qu'il appelle "l'Etat policier du mythe sexuel". Et c'est ici qu'intervient son coup de génie. Il faudrait dire le COUP du GENIE. Dans un article de 1939 consacré au poète Khodassevitch, il écrit, en pensant bien évidemment à lui-même : "En Russie, le génie n'est pas une sauvegarde, en exil il est le seul salut." Le génie n'est pas même une sauvegarde lorsqu'il reste confiné dans la langue maternelle. "Lolita" est le récit d'un matricide en même temps qu'il est celui d'un accouchement. C'est un accouchement sans douleur qui fait mourir en couches sa langue maternelle et naître une langue nouvelle. C'est un passage sans retour qui assure le salut.


Je l'ai enfin lu !!

Oui évidemment, une magnifique écriture, d'ailleurs tout le génie de l'auteur réside dans l'écriture !
Malgré le sujet perturbateur, sensible et grave, disons-le bien, nous parlons quand-même de pédophilie, malgré le ton insolent tout au long du livre, les descriptions ne sont pas vulgaires, ni trompeuses, et sans aucune obscénité. Mais je me suis pressée de lire la deuxième moitié du livre car je commençais à me sentir mal à l'aise et il était temps d'en finir !
Un roman dérangeant, troublant ... l'histoire émouvante et bouleversante d'un amour complètement fou et tellement impossible.

Bref, un grand classique, voire un chef-d'oeuvre mais un vrai concentré de perversité tout en douceur. Il faut le lire pour pouvoir comprendre. Un livre dont il est très difficile de parler.

_________________
"Un livre, c'est le seul lieu au monde où deux étrangers peuvent se rencontrer de façon intime." Paul Auster
"On ne se découvre qu'en se tournant vers ce que l'on n'est pas." Paul Auster
"Il n'y a rien de plus intime, de plus chargé qu'un silence partagé." Leena Lander
avatar
Evelyne
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 2209
Age : 46
Localisation : Visé - Belgique
Date d'inscription : 15/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lolita, de Vladimir Nabokov

Message par pupucette le Sam 16 Fév - 17:48

C'est vrai que ce livre est considéré comme un chef-d'oeuvre mais en raison du thème, je ne sais pas si je me laisserai tenter un jour!
avatar
pupucette
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1900
Age : 36
Localisation : 54
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lolita, de Vladimir Nabokov

Message par hamnessa le Sam 16 Fév - 22:20

Moi je sais qu'il me tente bien donc un de ces jours je le lirai, je pense qu'à la bibliothèque ils doivent l'avoir!

_________________


avatar
hamnessa
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3359
Age : 34
Localisation : 03
Date d'inscription : 21/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://hamnessa.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lolita, de Vladimir Nabokov

Message par kroustik le Lun 17 Mar - 17:34

Je l'ai lu et moi aussi il m'a dérangé... On se prend de sympathie pour le personnage d'Humbert alors que c'est un pédophile prêt à tout pour "avoir" la petite fille.
avatar
kroustik
L'école primaire
L'école primaire

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lolita, de Vladimir Nabokov

Message par vampiresse le Ven 24 Oct - 18:43

J'ai lu ce livre il y a quelques années mais j'en garde un souvenir assez fort. Pour moi on ne peux pas être indifférent au roman; On aime ou on déteste. Le sujet est délicat, on est assez gêné, je dirais que le lecteur est placé comme une sorte de voyeur, on est propulsé dans la vie des personnages, dans l'intimité.
De plus ce livre est dérangeant, on se met malgré nous a apprécier le personnage principal, pourtant un pédophile, de plus on est un peu interdit devant le comportement ambigu de la jeune fille Dolorès (Lolita). Ce que j'aime dans ce livre c'est la façon on on voit la complexité des individus. Chacun a ces raisons d'agir comme il le fait, et surtout dans son propre intérêt. pour cela ils n'hésitent pas a recourir au mensonge, a la séduction ou au chantage. Sans vouloir être pessimiste je pense que c'est avant tout un livre sur la nature humaine, et dans ce sens le roman est une réussite.
avatar
vampiresse
La maternelle
La maternelle

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lolita, de Vladimir Nabokov

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum