Le dernier jour d'un condamné (Victor HUGO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Le dernier jour d'un condamné (Victor HUGO)

Message par chanber le Dim 30 Sep - 22:41


«Encore six heures et je serai mort. Est-il bien vrai que je serai mort avant la fin du jour ?» Bientôt, sa tête roulera dans la sciure. Jugé, emprisonné, enchaîné, il attend dans l'épouvante. Sa grâce lui a été refusée. «J' ai peur» - et notre peur grandit avec la sienne. L'aumônier viendra, puis les assistants du bourreau. Il montera dans la charrette, traversera la foule hideuse buveuse de sang. Au bout de la marche au supplice, l'apparition de la guillotine, et l'échelle qui mène à l'échafaud. On dit qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, mais qui le sait ? On ne sait rien de cet homme que la justice va assassiner, sinon qu'il est trop jeune pour mourir. Avec lui, nous vivons ce cauchemar, cette absurdité horrifiante de la peine capitale que personne avant Victor Hugo n'avait songé à dénoncer.

Voilà, je l'ai terminé ... QUe dire? Je ne sais pas.....
Plaidoyer contre la peine de mort, ce roman très bref ne peut laisser indifférent, même sans vouloir partir sur la polémique du sujet...
Présenté sous forme de journal intime, le condamné vit ses derniers jours, ses dernières heures et nous livre en témoignage ses dernières pensées, ses états d'âme, ses peurs... J'ai trouvé certains passages poignants (tout particulièrement la visite de sa fille qui ne le reconnaît pas), j'ai souvent eu les larmes aux yeux .... mais... je suis désolée je ne peux expliquer à quel point ce livre m'a bouleversé..... :(
Il était sur mes étagères depuis longtemps et en fin de compte je sais pourquoi j'en repoussais toujours la lecture.... Peut-être aussi que je n'aurais pas dû le lire si proche de l'histoire de Gaumétou (Cette vie que la mort m'a donnée) qui m'avait tant marquée et dont je suis imprégnée....
Je comptais lire dans la foulée "Claude Gueux"... mais je vais chercher quelque chose de plus léger Wink

....... Désolée, ma critique n'est pas très constructive et n'apporte pas grand chose aux futurs lecteurs... peut-être à froid je pourrais revenir dessus...........

J'ignore comment cela se faisait; dans la brume et malgré la pluie fine et blanche qui rayait l'air comme un réseau de fils d'araignée, rien de ce qui se passait autour de moi ne m'a échappé. Chacun de ces détails m'apportait sa torture. Les mots manquent aux émotions.
(avant dernier chapître, dans la charette le conduisant à l'échafaud)
avatar
chanber
Le lycée
Le lycée

Féminin Nombre de messages : 1329
Age : 59
Localisation : 34
Date d'inscription : 20/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Le dernier jour d'un condamné (Victor HUGO)

Message par Evelyne le Lun 1 Oct - 9:55

En effet Chanber, c'est un sujet qui, déjà au départ, est très puissant et dur, et ne peut évidemment pas laisser insensible.
j'avais également été fort interpellée et bouleversée par le livre. J'en avais même parfois du mal à l'ouvrir afin de poursuivre ma lecture. Ce texte laisse beaucoup de traces. Et oui, les mots manquent aux émotions.
J'ai lu aussi, à la suite, "Claude Gueux" mais il y avait une troisième hitoire dans laquelle je n'ai pas eu la force de plonger mon nez. No

_________________
"Un livre, c'est le seul lieu au monde où deux étrangers peuvent se rencontrer de façon intime." Paul Auster
"On ne se découvre qu'en se tournant vers ce que l'on n'est pas." Paul Auster
"Il n'y a rien de plus intime, de plus chargé qu'un silence partagé." Leena Lander
avatar
Evelyne
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 2209
Age : 46
Localisation : Visé - Belgique
Date d'inscription : 15/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Le dernier jour d'un condamné (Victor HUGO)

Message par odile le Mar 4 Mar - 12:00

C'est un petit livre qui m'a moi aussi bouleversée, je l'ai lu il y a quelques temps déja, mais j'en reste marquée.
avatar
odile
L'école primaire
L'école primaire

Féminin Nombre de messages : 427
Age : 69
Localisation : Reims
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Le dernier jour d'un condamné (Victor HUGO)

Message par kroustik le Mer 14 Mai - 0:42

Moi aussi il m'a marquée ce livre, déjà que je suis une flippée de nature et résument contre la peine de mort.

Je lis les Misérables, un autre style, mais une brique je vous dis pas! Trois volumes de 600 pages en poche. J'aime bien cet auteur.
avatar
kroustik
L'école primaire
L'école primaire

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Le dernier jour d'un condamné (Victor HUGO)

Message par Invité le Mer 14 Mai - 8:48

Je l'ai lu également il y a quelques mois et il m'a vraiment marqué. J'ai été très touchée par cet homme qui, jusqu'au bout, croit à la possibilité de grâce. Le passage le plus dur cependant est celui où sa fille ne le reconnaît pas lorsqu'elle va lui rendre visite. C'est d'une tristesse !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Le dernier jour d'un condamné (Victor HUGO)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum