Antigone, Jean Anouilh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Antigone, Jean Anouilh

Message par passeur d'aurore le Lun 19 Nov - 2:28




Résumé:

Antigone est la fille d’œdipe, ancien roi de Thèbes qui, sans le savoir, avait tué son père, puis épousé sa mère, Jocaste.
De Jocaste, il eut deux fils, Etéocle et Polynice, et deux filles, Antigone et Ismène. Œdipe, découvrant ses crimes, se crève les yeux et part errer par les chemins. Antigone l'accompagnera et il mourra près d’Athènes.
Elle rentre et découvre Thèbes ravagée par la guerre civile. Son frère, Polynice, revendique son trône occupé par Créon, frère de Jocaste. Au moment où débute la tragédie, une grande bataille s’est livrée entre les deux camps et Polynice a été tué. Son corps est à l'extérieur des murs et pourri au soleil. Or, les ordres de Créon sont stricts : il y a interdiction d'ensevelir le corps du rebelle et quiconque tenterait de le faire serait exécuté. Antigone n'hésitera pas : elle ira tenter d’ensevelir son frère et sera arrêtée.

Mon avis:

j'ai découvert cette pièce au hasard mais dès les premières pages j'ai été happée par l'histoire. Antigone , jeune fille introvertie, se rebelle et ose braver une loi qu'elle estime injuste, quitte à risquer le peine de mort. Et dans cette scène mythique entre Créon et Antigone, l'auteur engage une réflexion sur l'exercice d'un pouvoir arbitraire face au refus de la soumission.
La pièce, écrite en 1942, est aussi un appel déguisé à la résistance en France face à l'oppression des envahisseurs.
Avec une écriture simple, Anouilh parvient à retranscrire des dialogues forts et d'une grande beauté. Un excellent livre.


Extrait:

ANTIGONE : [...] Et maintenant, vous allez me faire tuer sans le vouloir. Et c'est cela, être roi !

CREON : Oui, c'est cela !

ANTIGONE : Pauvre Créon ! Avec mes ongles cassés et pleins de terre et les bleus que tes gardes m'ont faits aux bras, avec ma peur qui me tord le ventrre, moi je suis reine.


#

CREON : Pour dire oui, il faut suer et retrousser ses mahcnes, empoigner la vie à pleines mains et s'en mettre jusqu'aux coudes. C'est facile de dire non, même si on doit mourir. Il n'y a qu'à ne pas bouger et a attendre. Attendre pour vivre, attendre même pour qu'on vous tue. C'est trop lâche. C'est une invention des hommes.

#

ANTIGONE : Vous me dégoutez tous avec votre bonheur ! Avec votre vie qu'il faut aimer coùute que coûte. On dirait des chiens qui lèchent tout ce qu'ils trouvent. ET cette petite chance pour tous les jours, si on n'est pas trop exigeant. Moi, je veux tout, tout de suite, - et que ce soit entier - ou alors je refuse !
avatar
passeur d'aurore
L'école primaire
L'école primaire

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 29/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par petitepom le Lun 19 Nov - 10:29

j'en garde un bon souvenir scolaire, je l'ai relu par la suite.
avatar
petitepom
Le lycée
Le lycée

Féminin Nombre de messages : 2022
Age : 52
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://petitepom.sosblog.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par Papillon le Lun 19 Nov - 11:27

J'ai lu cette pièce cette année.....

Beaucoup de monde autour de moi l'avait lu pendant leurs jeunes années scolaires et en avait gardé une mauvaise image.... à force d'en entendre parlé, j'ai réussi à le trouver et à le lire.....

Comme toi, j'ai été happé par l'histoire dès les premières pages, et j'ai dévoré la suite de l'histoire, je me suis trés vite attachée à antigone. J'ai beaucoup aimé ce livre.
avatar
Papillon
Le lycée
Le lycée

Féminin Nombre de messages : 2082
Age : 49
Localisation : le Gard
Date d'inscription : 23/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par passeur d'aurore le Dim 25 Nov - 0:26

en ce qui me concerne, c'est mon frère qui l'avait acheté à la demande d'une prof de son lycée ensuite le livre a trainé sur une étagère . Je suis tombée dessus en faisant du rangement, j'ai commencé la lecture et j'ai adoré; ça reste un de mes livres préférés Smile
avatar
passeur d'aurore
L'école primaire
L'école primaire

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 29/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par POLYEUCTE le Ven 23 Mai - 17:44

Non seulement je l'ai lue et aimée, mais j'ai eu le bonheur de voir jouer cette pièce par des acteurs amateurs (des "appelés" du contingent) dans les ruines de Djemila en Algérie... à l'été 1959...

POLYEUCTE
La crèche
La crèche

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 84
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par kali le Dim 15 Juin - 2:17

Oh! Un voisin! Effectivement Polyeucte, voir cette pièce, dans un tel contexte, au vu de ce qu'elle dénonce, a dû être une forte expérience...
avatar
kali
L'école primaire
L'école primaire

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://kalistina.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par Marion le Mer 2 Juil - 11:52

J'ai beaucoup aimé cette adaptation d'Antigone même si la version originale de Sophocle reste ma préférée Smile
avatar
Marion
L'école primaire
L'école primaire

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 28
Localisation : Merlemont (Belgique)
Date d'inscription : 21/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur Http://Chrysalide-07.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par Callie le Sam 26 Juil - 9:46

Tiens je ne m'attendais pas à trouver ça ici...

Flashback énorme, j'ai 15 ans et je joue Antigone, mon premier vrai grand rôle au théâtre, j'ai adoré... merci pour le souvenir Very Happy

Callie
La maternelle
La maternelle

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 40
Localisation : pas loin
Date d'inscription : 17/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par Manu le Sam 26 Juil - 9:55

Moi classiquement, mauvais souvenir scolaire Embarassed , pourtant j'ai presque aimé toutes mes lectures à l'école sauf le théâtre. Je préfère le voir joué que le lire !

Mais je pense que je devrais le relire et que je suis passée à côté d'un grand texte.
avatar
Manu
Le lycée
Le lycée

Féminin Nombre de messages : 1019
Age : 39
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaplum.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par Callie le Sam 26 Juil - 11:37

Manu je suis d'accord avec toi, le théâtre c'est vivant, il vaut mieux le voir jouer. J'ai fait 15 ans de théâtre, j'ai des dizaines de pièces dans ma bibliothèque, et je ne les lis jamais, je vais sur place Wink

Callie
La maternelle
La maternelle

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 40
Localisation : pas loin
Date d'inscription : 17/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par hum-chocol4t le Jeu 9 Oct - 14:45

j'ai bien aimé ce livre, le personnage d'Antigone est vraiment bien
avatar
hum-chocol4t
La maternelle
La maternelle

Féminin Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 09/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Antigone, Jean Anouilh

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum